Les erreurs à éviter lors d'un achat immobilier à Caluire-et-Cuire

Partager sur :
Les erreurs \u00e0 \u00e9viter lors d'un achat immobilier \u00e0 Caluire-et-Cuire

Lors d’un achat immobilier à Caluire-et-Cuire, il y a des erreurs qu’il vaut mieux connaître à l’avance afin de ne pas les reproduire. En voici quelques-unes.

Signer le compromis de vente sans l’avoir lu en entier

De nombreux investisseurs pensent que le compromis de vente ne contient que les accords passés avec les vendeurs. Certes, ces derniers y seront rapportés, mais d’autres termes y seront aussi intégrés. Cela explique pourquoi le document se compose d’une centaine de pages lorsque le bien à vendre est une maison et d’environ 250 pages lorsqu’il s’agit d’un lot de copropriété.

Pour ne pas signer sans connaître le contenu, demandez à voir le projet de compromis quelques jours avant la date de signature prévue chez le notaire. Étudiez-le tranquillement chez vous et demandez conseil auprès de votre avocat en cas de doute. 

Faire une offre d’achat après une seule visite

Après la première visite, certains ont un coup de cœur et veulent envoyer une offre d’achat au plus tôt. On comprend votre empressement, car vous n’êtes pas le seul acheteur potentiel, mais il vaut mieux ne pas trop se précipiter sans pour autant attendre trop longtemps. Après la première visite, rentrez chez vous et listez les autres questions que vous avez oublié de poser et les autres espaces que vous aimeriez revoir plus en profondeur. Planifiez ensuite deux autres visites pour le lendemain et à différentes heures de la journée pour découvrir le bien sous d’autres angles. 

Négliger les travaux à faire

Vous savez déjà que le bien nécessite des travaux, mais vous n’avez pas pris le temps d’obtenir la liste complète avant l’achat. C’est une erreur monumentale, car une fois l’acte de vente signé, vous pourrez vous retrouver avec une très longue liste impliquant un investissement important. Pour éviter cela, consultez attentivement les diagnostics immobiliers et si besoin est, faites faire des contre-expertises ainsi qu’une expertise du bâtiment pour se protéger des vices cachés. Demandez enfin des devis détaillés auprès de quelques professionnels pour connaître le montant total à investir dans cet achat immobilier.