Achat immobilier à Caluire-et-Cuire : quelle est la bonne saison pour acheter ?

Partager sur :
Achat immobilier \u00e0 Caluire-et-Cuire : quelle est la bonne saison pour acheter ?

Pour vous aider à déterminer la bonne saison pour acheter à Caluire-et-Cuire, nous avons établi pour vous ce petit guide. 

Le printemps est synonyme de prix élevés

Si vous avez décidé d’attendre le printemps pour investir dans la pierre, vous devez vous constituer un capital important dès maintenant. Pour cause, le prix de l’immobilier atteint son summum au cours de cette saison à cause de la forte demande. Malgré une profusion d’offres, aucune baisse n’est admise même lors des négociations. La majorité des biens se vend au prix demandé. 
Pour les vendeurs, c’est la meilleure saison de l’année et ils en profitent, à chaque fois, pour décupler leur chiffre d’affaires. Pour les acheteurs exigeants et qui ont un bon budget, c’est aussi une excellente saison pour investir, car les biens proposés sont tous de qualité et les nouveautés sont nombreuses lors des salons immobiliers. 

L’été et l’automne sont synonymes de prix abordables

Lorsque le printemps touche à sa fin, le prix de l’immobilier retombe doucement pour se stabiliser à un niveau abordable. Cette tendance perdure jusqu’à la fin de l’automne du fait d’une demande peu élevée. Il faut en profiter pour négocier et pour saisir les bonnes occasions qui se présentent. 

Pour les vendeurs, l’été et l’automne sont synonymes de basse saison, car les ventes se font plus rares. Pour les acheteurs, c’est une bonne période pour investir du fait des prix abordables proposés. 

L’hiver est synonyme de prix bas

Quand l’hiver s’installe doucement, le prix de l’immobilier connaît une nouvelle chute du fait de la rareté des demandes. Il reste cependant des opportunités sur le marché à condition d’avoir l’œil et de se faire accompagner par un professionnel. 

Pour les vendeurs, l’hiver est une saison morte d’où les prix bas, mais pour les investisseurs, il peut être une bonne période pour profiter de bonnes affaires. La seule difficulté que l’on peut rencontrer est l’impossibilité d’évaluer le potentiel des biens à cause du mauvais temps.