Faut-il planifier des diagnostics contradictoires avant un achat immobilier à Caluire-et-Cuire ?

Partager sur :
Faut-il planifier des diagnostics contradictoires avant un achat immobilier \u00e0 Caluire-et-Cuire ?

Même s’ils ne sont pas obligatoires, les diagnostics contradictoires permettent d’acheter un bien immobilier plus sereinement. À quoi servent-ils ? 

Qu’entend-on par diagnostics contradictoires ?

Lors d’une vente immobilière, le vendeur a l’obligation de présenter un certain nombre de diagnostics techniques aux acheteurs. Lors d’un achat immobilier à Caluire-et-Cuire, les mêmes diagnostics peuvent être réeffectués, mais sur commande de l’acheteur. Ce sont les diagnostics contradictoires. Il s’agit de contre-expertises conçues pour s’assurer que les premiers rapports émis ne contiennent aucune anomalie. 

Contrairement aux premiers, les diagnostics contradictoires sont réalisés à la demande de l’acheteur. Il doit solliciter d’autres diagnostiqueurs certifiés pour les faire refaire et bien évidemment, il prend en charge les frais induits.

Pour quel diagnostic doit-on planifier une contre-expertise ? 

Il est possible de demander une contre-expertise pour tous les diagnostics. Il faut seulement noter que plus il y en a, plus le budget doit être revu à la hausse et cela va peser sur le capital final à investir. Pour limiter les dépenses, contentez-vous des expertises qui impactent davantage le prix de vente du bien, à savoir :

  • Le DPE (diagnostic de performance énergétique)
  • Le métrage Carrez si vous achetez un lot de copropriété
  • Le diagnostic amiante
  • Le CREP (constat de risque d’exposition au plomb)
  • Le diagnostic termites si la zone est déclarée infestée par ces parasites. 

Quand faut-il réaliser les diagnostics contradictoires ?

Attendez que votre offre d’achat soit acceptée avant de les planifier, mais agissez sitôt le compromis ou la promesse de vente signée. Ainsi, si des erreurs sont détectées, vous pouvez réagir plus tôt, soit en demandant une révision du prix, soit en annulant l’achat. 

Si vous n’y avez pas pensé avant, il est possible de les réaliser après la signature de l’acte de vente. Il faut néanmoins savoir qu’en cas d’erreurs, aucun recours ne sera plus possible si l’achat a été effectué depuis plus de  12 mois.